Pour une politique culturelle renouvelée avec des équipements adéquats

Dans ce qu’une ville doit apporter à ses habitants, la vie culturelle a une place toute particulière car elle a un impact fort sur la vie sociale des habitants. Les temps de loisirs sont des moments partagés qui participent au bien-vivre-ensemble. L’offre culturelle a aussi un impact évident sur l’image d’une ville et son attractivité.

Des programmations riches et exigeantes dans des lieux bien conçus sont des atouts essentiels pour faire rayonner un territoire.

Mais une ville qui souhaite promouvoir la culture doit d’abord investir dans les équipements qui la rendent possible. Il faut s’y intéresser vraiment, avoir une vision, comprendre l’évolution de la demande culturelle et créer les infrastructures indispensables. Pas de vie culturelle sans équipements culturels !

Dans ce domaine Maisons Laffitte s’est endormie depuis plusieurs années. Où est l’ambition ? Les équipements sont datés et inadaptés, loin de ce qu’offrent les villes alentour.

Notre bibliothèque est exiguë et peu conviviale. On y emprunte des livres mais, malgré le personnel qui nous accueille avec beaucoup de professionnalisme, personne n’a vraiment envie de s’y attarder ; tout semble un peu d’un autre âge. C’est normal, notre bibliothèque ne correspond plus du tout aux usages actuels : vous aimez lire et avez envie d’un large choix d’ouvrages mais il n’y a pas assez de place donc l’offre est limitée ! Vous êtes lycéen ou étudiant et aimeriez venir travailler à la bibliothèque : ce n’est pas possible ! Vous avez besoin de services numériques : ce n’est pas prévu ! Vous aimeriez que la bibliothèque soit un lieu de rencontres et d’échange : on en est loin ! Et pourtant la demande est forte.

Créer pour les Mansonniens une vraie bibliothèque multimédia est un projet prioritaire pour Anne Lavagne. Elle sera agréable et spacieuse, avec des horaires élargis, pour lire et travailler. Ce sera aussi un lieu d’échange, de conférences et d’expositions proposant des services numériques utiles pour tous. Urbanisme et culture travailleront ensemble pour créer cette nouvelle bibliothèque en plein centre-ville à côté du marché.

La salle Malherbes est à bout de souffle. Les conditions d’accueil du public sont médiocres, l’acoustique désespérante et l’inconfort bien connu. Le conservatoire de musique est mal loti depuis plusieurs années dans des locaux inadaptés à l’enseignement musical et dont l’accès est dangereux pour les enfants.

Les communes de taille comparable de l’ouest parisien ont su investir dans des lieux de spectacle qui sont de véritables pôles attractifs. Maisons-Laffitte ne l’a pas fait alors que notre ville en avait largement les moyens.

Transformer la salle Malherbes pour créer un site culturel emblématique est un autre projet fort d’Anne Lavagne. Le site regroupera une nouvelle salle de spectacle, un conservatoire de musique et un auditorium, des salles de pratique pour la danse et les associations culturelles.

Ce site culturel sera convivial et modulable pour permettre une programmation vivante, entre héritage et innovation. Il mettra en valeur les temps forts appréciés comme le Jazz Festival ou le Concours International de Piano.

La culture doit être vivante et un nouveau souffle sera donné à la programmation afin d’accueillir des artistes nouveaux et des créations originales plus audacieuses.

Les projets de bibliothèque multimédia et de Centre Culturel Malherbes seront conçus pour être à haute qualité environnementale et bien intégrés dans le cadre urbain. Ces projets sont chiffrés et le plan de financement est prêt. Nous avons hâte de réaliser ces projets d’équipements si importants pour tous les Mansonniens.

Nous veillerons à ce que la saison culturelle corresponde mieux aux attentes de l’ensemble des Mansonnniens.